Mais apparemment ça ne suffit pas. Est ce du masochisme, non, ça serait trop simple je crois. Est ce que je ne reculerais devant rien pour les mettre tous à mes pieds. Enfin quand je dis tous, je parle bien évidemment de ceux que je veux.

Mon problème c'est que je les veux tous, et en même temps. Et que je ne veux pas qu'ils veuillent quoique ce soit de moi. Ni tendresse, ni sentiments, ni compte rendu, ni attention. Est ce que c'est pour ça que j'aime les connards, que je m'autopersuade qu' EUX n'ont droit à rien car ils ont fait souffrir par le passé.

Je crois en plus que personne ne veut avoir mal. C'est peut être ça qui effraie et déstabilise chez moi, ma capacité hors normes à me jeter avec un grand sourire dans les faux plans et dans la gueule du loup, à me satisfaire d'une relation médiocre et irrespectueuse, à tout supporter, endurer, tolérer, victime expiatoire de je ne sais quelle faute.

Je n'arrive pas à dire non, je n'arrive pas à ignorer, je n'arrive pas à laisser tomber, je n'arrive pas à balayer d'un geste de mains. Pire je réponds, je relance, je souris, je retiens.

J'ai arrêté de proposer, mais je ne dispose quand même de rien.