Je fais disparaître les mecs qui font mariner mes copines. Ceux qui ont l'arrogance de faire allusion à d'autres filles qu'elles, d'un air détaché. 

J'affuble de minuscules pénis flasques ceux qui humilient et trompent, histoire qu'il n'y ait rien à regretter.

Je donne de l'urticaire aux phobiques de l'engagement qui clament leur hantise du mariage et des enfants devant la vieille tante qui demandait juste poliment l'état des projets d'avenir, et devant les copines qui sont atterrées et qui n'en pensent pas moins.

Je souhaite que mes copines qui n'y croient plus retrouvent espoir, je souhaite qu'elles n'aient plus honte de dire qu'elles veulent s'engager et former un couple.

Je souhaite qu'elles arrêtent d'avoir ce coup de poignard dans le coeur, quand on apprend qu'il est heureux avec une autre, voire qu'il franchit une étape jamais réalisée. Parfois il suffit juste d'imaginer le fait de reproduire un geste pour se sentir arrêter de respirer. 

Là je sens bien que je ne sers à rien, que j'ai beau dire, je n'ai pas des vrais bras musclés , je n'ai pas un regard qui promet du sexe ou une déclaration. Que parfois, tu te retrouves à regretter un connard et à tout oublier de lui à part ce qui appartenait à vous deux.