04 octobre 2009

Keep your hands where I can see it

Une pensée pour la gymnaste suédoise, hier j'ai choppé un blond de chez blond. Mais pas jusqu'au bout. Déjà parce que je ne pouvais m'arrêter de rigoler, ce qui a pas mal cassé l'ambiance selon lui (Dieu que les hommes sont susceptibles) et puis parce que jusqu'ici, je n'ai jamais couché avec un garçon en sachant que c'était sans lendemain. Je passe bien sur sous silence (ou pas) l'ambiance musicale qui s'est trouvé être le morceau que mon ancien amour s'acharnait à essayer de jouer à la guitare. Qu'est ce qu'on dit dans ces moments... [Lire la suite]
Posté par lafilleacentsous à 13:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :